Stages de sensibilisation​​ 

arts-plastiques & art-thérapie

comment apprivoiser et déclencher le processus créatif de chacun ?

3 week-ends​​ 

 

Créons des conditions à la création par le​​ biais d’une attention aux détails, d’une disponibilité à ce qui advient et d’un regard sans jugement. C’est la possibilité de trouver une​​ nouvelle position éveillée​​ à ce qui nous entoure. Une position qui proscrit la banalité pour ouvrir autrement notre regard et notre sensibilité. Pour trouver ou retrouver quelques épaisseurs de sens se logeant là, dans une masse opaque ou translucide, dans celle d’une ligne ou d’un relief.​​ 

Ce mouvement éveillé porté sur la matière devient dès lors une​​ modification du regard​​ et​​ une sensibilité ouverte.​​ Les objets et les matières n’ont plus rien de si ordinaire...

Créer les conditions d’une​​ nouvelle prise de vue​​ c’est ouvrir d’autres potentialités en accueillant l’oscillation. L'oscillation des gestes chercheurs, des hésitations, des mouvements chaotiques dans l’ambiguïté du sensible. Cette expérience porte au jour l’expression singulière et refaçonne des formes oubliées, déformées ou restées impensables.​​ 

C’est dans cette attention que nous vous invitons à « œuvrer » un​​ mouvement d’exploration plastique. Mettons-nous à l’épreuve interne d’un geste qui se risque à déposer une trace, à perturber l’équilibre d’une ligne et à éprouver la densité d’une masse opaque ou transparente. C’est dans cet espace de turbulence du sensible que nous allons tisser quelques lignes de tension. Notre horizon, c'est que la pensée s’éprouve comme une découverte avec des ancrages nouveaux.

 

 

Transfert d’image -​​ perturber le visible 

samedi 24 & dimanche 25​​ novembre 2018

Par contact, par​​ transition, par fusion, autant de procédés à mettre à l’épreuve d’une apparition toujours décalée. Comme si résonnaient des échos perdus entre l’objet lui-même et les traces de ses actions infinies.​​ 

Des images gardant le mystère d’une impression ou d’une​​ imprégnation s’intègrent dans une écriture plastique. Ce transfert - par renvoi ou déposition - produit un effet d’annonce ralenti. Progressivement, les images paraissent presque remonter d’un fond immatériel. 

Matériaux et techniques : papier carbone,​​ calque, scotch, colle thermofusible, photocopie, photographie, monotype.

 

Outils-matière -​​ griffonner, colorier, dessiner

samedi 2 & dimanche 3 février 2019​​ 

Redécouvrons ces objets qui ont la propriété d’être en même temps outils et matières. Ces outils qui rendent la matière​​ toujours disponible dans une prise directe.

D’un accès facile, ils font partie de notre monde quotidien et de notre passé. Ils sollicitent en nous une gestuelle connue. Ils font appel à une mémoire des gestes venant de très loin. Les​​ premiers gribouillis, les premiers traits, la signature…

Simples objets du monde ordinaire, disponibles partout, ils peuvent devenir medium puissant de création.

Sortons-les de leur banalité quotidienne et amenons-les vers l’inattendu. Explorons le potentiel de ces humbles outils et leurs possibilités de réactualiser-renouveler les enjeux des premières traces.

Matériaux : crayon, stylo bille, feutre, pastel, craie, etc.

 

Textile et volume -​​ passer de la 2D à la 3D

vendredi 29 – samedi 30 & dimanche 31​​ mars​​ 2019

Le tissu sollicite d’abord la sensorialité. Matière plus ou moins souple ou rigide, elle convoque nos sens par son apparence, sa texture, son​​ toucher.

Mais quels chemins chacun peut entreprendre pour faire tenir cette matière souple et sans tenue ? Par quels procédés plastiques passer du plat au volume ? Pour faire naître un corps dans l’espace?

Allons à sa encontre : dans une approche sensorielle ou distancée, à mains nues ou outillées, dans une gestuelle spontanée ou maîtrisée. Cherchons des façons de faire singulières à chacun pour lui donner corps, la densifier, l’élever, la verticaliser. Traversons et interrogeons des éprouvés de masse, de densité, de verticalité, d'équilibre et de déséquilibre.​​ 

Matériaux : tissu coton et nylon, gaze, tarlatane, etc.

 

Co-animation 

Gabriela Pisano, art-thérapeute, responsable de formation aux Pinceaux

Catherine Corre, psychanalyste

 

Objectifs

  • expérimenter des​​ dispositifs d’expression​​ visant à se confronter à la matière plastique et à découvrir ses potentiels et ses​​ limites.

  • se sensibiliser aux​​ potentiels et aux enjeux spécifiques des processus créatifs, aux obstacles et aux​​ leviers possibles à la créativité et à l’expression.

  • s’initier à une​​ qualité d’écoute​​ sur la diversité des vécus et sur la subjectivité engagée​​ dans la plastique.

  • acquérir des​​ outils pratiques et conceptuels​​ pour penser un dispositif d’expression ou un accompagnement basé sur la médiation plastique.

Toujours à la lumière d’une réflexion psychanalytique.

 

Modalités pédagogiques

Mises en situation ouvrant à​​ l’inattendu du processus créatif​​ et à la​​ singularité​​ de différents langages plastiques. Deux temps :

  • expérimentations plastiques​​ 

  • mise en commun des réflexions et partage d’expériences​​ 

 

 

Lieu Hôpital Montperrin / Aix-en-Provence

 

Tarifs /​​ matériel compris 

​​ Stage de 2 jours :​​ part. : 300 € / form. perm : 450 €

​​ Stage de 3 jours : part : 450 € / form perm. : 675 €​​ 

-​​ Inscription à​​ 2 stages : réduction de 15%

- Inscription à 3 stages : réduction de 20%

​​ Adhésion annuelle à l’association :​​ 30 €​​ 

 

Toutes les formations peuvent être prises en charge dans le cadre de la​​ formation permanente.

N° Formation Professionnelle : 11 75 04970 75

N° Siret : 327 821 450 00035​​ 

 

Admission 

Les Formations ne requièrent pas d’entretien préalable.

Les responsables de formation sont disponibles pour échanger avec vous sur votre projet de formation, par téléphone ou à l’Atelier Les Pinceaux à Paris. 

Prenez rendez-vous auprès du secrétariat : 

01 45 41 00 06 - de 10h à 12h

secretariat@lespinceaux.org 

Pour procéder à votre inscription : téléchargez la fiche d'inscription et adressez-là aux Pinceaux.