pdfBrochure – Stages  pdfFiche d’inscription

 

Région PACA

Stages de sensibilisation
arts-plastiques & art-thérapie

3 week-ends 2017/18

Comment apprivoiser et déclencher le processus créatif ?

Créer des conditions à la création, par le biais d’une attention aux détails, une disponibilité à ce qui advient, un regard sans jugement : c’est la possibilité de trouver une nouvelle position éveillée à ce qui nous entoure. Une position qui proscrit la banalité pour ouvrir autrement notre regard, notre sensibilité, pour trouver ou retrouver quelques épaisseurs de sens, se logeant là, dans une masse opaque ou translucide, dans celle d’une ligne ou d’un relief.

Ce mouvement éveillé porté sur la matière devient, dès lors, une modification du regard et une sensibilité ouverte aux objets, aux matières, qui n’ont plus rien de si ordinaire.

Créer les conditions d’une nouvelle prise de vue, c’est ouvrir d’autres potentialités, en accueillant l’oscillation des gestes chercheurs, les hésitations, les mouvements chaotiques, dans l’ambiguïté du sensible. Cette expérience, qui porte au jour l’expression singulière, refaçonne des formes oubliées, déformées ou restées impensables.

C’est dans cette attention que nous vous invitons à « œuvrer » ce mouvement d’exploration plastique, —à l’épreuve interne d’un geste qui se risque à déposer une trace, à perturber l’équilibre d’une ligne— et à éprouver la densité d’une masse opaque ou transparente. C’est dans cet espace de turbulence du sensible que nous allons tisser quelques lignes de tension, afin que la pensée s’éprouve comme une découverte, avec des ancrages nouveaux.

Volume – enjeux des corps
25-26 novembre dates à confirmer

Donner corps à la matière, molle ou dure, liquide ou compacte ;
la mettre à l’épreuve d’une tension, l’étirer, l’élever, la verticaliser ; l’amasser, l’agglomérer, la nouer, l’envelopper : autant de procédés à découvrir, pour installer quelques masses, pleines ou ouvertes.
Expérimenter la matière dans une approche sensorielle ou maîtrisée, à mains nues ou outillées.
Provoquer une forme avec des matières passives ou têtues, en se laissant impressionner par son état de matière, afin que s’impriment dans l’espace quelques prises de corps, volumes mouvants ou stables.

Matériaux linéaires : laine, fil de fer, chambre à air…
Matériaux surfaces : grillage, tissus, bande plâtrées…
Matières : argile, plâtre, savon, mousse…

 

Peinture – mouvements de matières
27 – 28 janvier dates à confirmer

Pâteux, collant ou fuyant : autant d’états à étendre, écraser ou à retenir sur la surface du papier. Provoquer des alchimies entre les matières peintures et des supports glissants ou rugueux, petits ou grands. Décider du terrain de jeu où pourront courir quelques traces pressées ou trainantes.
Perturber quelques trajectoires trop attendues, affoler les directions, convoquer les répétitions et les ruptures.

Matières : Encre, aquarelle, gouache

 

Graphisme et mise en espace – tracer et nouer

27 – 28 – 29 avril dates à confirmer

Eprouver l’élégance d’un presque rien, d’une ligne, d’un trait, court, long, tremblant, tendu, brisé, ou celle d’une boucle, d’un rond, d’un nœud, serré ou lâche. Découvrir ces signes et ces rythmes en regardant un mur, un arbre, un sol ; les installer dans un geste répétitif, en acceptant de se laisser dériver. Déployer son geste sans chercher à le rendre intelligent, stable ou bien fait et tenter une déambulation, pour que des rythmes singuliers résonnent sur la feuille, sur la courbe d’un fil, de fer ou de corde, confrontant le dessin d’une trace à celle d’une spatialisation.
Des créations qui vont se répondre et constituer des séries.

Matériaux : encre, craie, fusain, laine, fil de fer, corde.

 

Public

Ces stages s’adressent à tous ceux qui souhaitent :
·
découvrir leurs langages plastiques,
· ressourcer, vivifier leurs recherches plastiques,
· re-trouver quelques espaces de sens aux enjeux psychiques que convoque l’art du faire plastique.
· professionnels (psychologues, éducateurs, infirmiers, psychanalystes, enseignants, travailleurs sociaux, plasticiens, intervenants artistiques, etc.) ou non professionnels.

Lieu :
Hôpital Montperrin, 109 avenue du Petit Barthélemy – Aix en Provence / lieu à confirmer

Tarifs / matériel compris

► Le stage de 2 jours : Particuliers : 300 € / Formation permanente : 450 €
► Le stage de 3 jours : Particuliers : 450 € / Formation permanente : 675 €
– Inscription à 2 stages : réduction de 15%
– Inscription à 3 stages : réduction de 20%

Informations & inscriptions :

secretariat@lespinceaux.org / www.lespinceaux.org
01 45 41 00 06 – 16 rue Francis de Pressensé – 75014 Paris