pdfStages PACA 2016-17 pdfFiche d’inscription

 

Région PACA

Ateliers plastiques, institutions et soin pour enfants, adolescents & adultes

Stages expérientiels et théorico-cliniques :
Matériaux plastiques, enjeux des potentiels et limites –
WE : sam. 11 & dim. 12 février 2017
Procédures plastiques, enjeux des combinaisons logiques WE : sam. 8 & dim. 9 avril 2017

Des questions fondatrices constitueront la toile de fond des stages :
Quelles questions se poser pour concevoir et animer un dispositif créatif ou d’expression dans une institution ?
Comment apprivoiser et déclencher le processus créatif ? Quelles conditions créer pour que le matériau plastique dévoile son potentiel ?
Quels sont les logiques et les enjeux de différents matériaux et techniques ? Comment saisir ses obstacles et inventer des leviers à la créativité ?
Quelles dynamiques relationnelles et transférentielles, médiatisées par la matière, sont à l’œuvre dans les ateliers ?

Matériaux plastiques, enjeux des potentiels et limites
// sur 2 jours : sam. 11 & dim. 12 février 2017 de 9h30 à 18h

• Comment se confronter aux propriétés intrinsèques des matériaux pour découvrir ses potentiels et limites ?
• Développer sa capacité à transformer et à rebondir pour enclencher un réel processus créatif.
Il s’agira avant tout de fabriquer l’espace « atelier » et de l’aménager « sur mesure ». Puis d’explorer de nouvelles modalités d’approche des matériaux.
Développer un regard neuf, sensible, une pensée plastique par le biais d’une attention concrète au matériau, aux détails, textures,… Ces matériaux, parfois antagonistes, parfois complémentaires, favoriseront la découverte des possibilités simples qui ouvrent le champ de la créativité.
Ils seront le point de départ pour démarrer une mise en forme, dans une disponibilité à ce qui advient, sans jugement. Ensuite, créer des ruptures, favoriser les reprises afin de révéler et de relancer le processus à l’œuvre pour chacun.
Potentiels expressifs, contraintes et « lois de la matière » seront ainsi au premier plan.
Les expérimentations se feront selon une approche sensorielle ou distanciée, avec ses mains nues ou outillées, dans une gestuelle spontanée ou maîtrisée. Les propositions seront individuelles et groupales. L’expression individuelle et le processus créatif de chacun seront soutenus.
Des changements de position seront au travail : les participants deviennent animateurs d’atelier afin de concevoir et expérimenter in situ des propositions plastiques transposables en atelier.

✔ Matériaux envisagés : simples, recyclés, détournes… mous/durs, opaques/transparents comme le carton, le papier, etc… Et des outils connus, inconnus, à trouver ou à créer par chacun, permettant le travail d’inscription, de surface, de volume…

Procédures plastiques, enjeux des combinaisons logiques
// sur 2 jours : sam. 8 & dim. 9 avril 2017 de 9h30 à 18h

• Quelle place peuvent avoir les procédures techniques dans un processus créatif et dans les dispositifs d’expression ?
• Développer sa capacité à explorer les techniques dans leur plasticité, mobilité et dimension ludique.
Il s’agira d’aborder les médiations plastiques dans une autre approche : au lieu d’un rapport sensoriel de transformation intuitive de la matière, nous utiliserons des procédures techniques œuvrant au processus de création par la mise en forme de la pensée et de la matière.

Les procédures plastiques sont souvent multiples, ouvrant à des opérations de déplacement ou de décalage, ainsi l’objet créé sera moins lié au plaisir d’un contact direct qu’à celui de la recherche éveillée à ces procédures.
Nous l’aborderons dans une ouverture autre que directive ou « rééducative », plus comme un levier mis au service du plaisir à penser. Nous explorerons des jeux de combinaisons et opérations logiques comme des procédures pouvant s’avérer nécessaires à la création plastique.
Les propositions permettront à chaque participant d’appréhender les enjeux spécifiques de certaines techniques et une réflexion plus élargie sur les enjeux psychiques des procédures plastiques.

Projet, anticipation, et « lois de la technique » seront ainsi au premier plan.
Des changements de position seront au travail : les participants deviennent animateurs d’atelier afin de concevoir et expérimenter in situ des propositions plastiques transposables en atelier.
Plus concrètement, seront mises à l’œuvre certains opérations plastiques comme : soustraire – séparer – diviser – trier – composer – décomposer – dupliquer – multiplier – inverser, etc.
Elles permettront de travailler : le plein – le vide – la série- la répétition – la perte – la trouvaille, etc.

Responsables
Patricia Riverti, psychologue, art-thérapeute, directrice de l’Atepp-Cefat, a travaillé auprès d’enfants et d’adolescents en psychiatrie et en atelier libéral à Paris.
Christelle Lacombe, plasticienne, art-thérapeute, responsable de formation à l’Atepp-Cefat, travaille auprès d’adolescents en hôpital de jour.
Catherine Corre, psychanalyste à l’atelier Les Pinceaux, à Paris et Aix en Provence, a travaillé en tant qu’éducatrice et chef de service en psychiatrie.
D’autres professionnels art-thérapeutes pourront également intervenir au cours des stages.

Public
Ces stages s’adressent à tous ceux qui :

  • cherchent à se ressourcer, se retrouver avec d’autres pour fabriquer, apprendre, penser et se donner des outils vivifiants pour la pratique professionnelle
  • travaillent avec des enfants, adolescents et adultes dans les secteurs du soin, du social, de l’éducatif qui animent ou souhaitent animer des ateliers d’expression créative.

Psychologues, éducateurs, infirmiers, psychanalystes, enseignants, travailleurs sociaux, plasticiens, intervenants artistiques, etc.

Objectifs
La dynamique des stages vise à :

  • expérimenter des dispositifs d’expression qui visent à se confronter à la matière plastique et à découvrir ses potentiels et ses limites
  • se sensibiliser aux potentiels et enjeux spécifiques des processus créatifs, aux obstacles et leviers possibles à la créativité et à l’expression,
  • s’initier à une qualité d’écoute sur la diversité des vécus et sur sa subjectivité engagée dans la plastique,
  • acquérir des outils pratiques et conceptuels pour penser un dispositif d’expression ou un accompagnement basé sur la médiation plastique

Tout ceci éclairé par une réflexion psychanalytique.

Modalités pédagogiques

  • Des mises en situation ouvrant à l’inattendu du processus créatif et à la singularité de différents langages plastiques :
  • expérimentations plastiques : se confronter à des matériaux et à des dispositifs divers, au sein d’un groupe, oser, jouer,
  • mise en commun des réflexions, analyse et partage d’expériences : repérer le pas à pas du processus, les gestes, obstacles et trouvailles.
  • Des échanges autour des expériences cliniques des participants.
  • Des temps où les participants se trouvent dans une position d’animateur d’atelier : observer, inventer des dispositifs, etc.
  • Des apports théorico-cliniques.

Lieu : Aix en Provence / adresse à confirmer.
Tarifs / matériel compris 

► Le stage : Particuliers : 300 € / Formation permanente : 450 €
► Les 2 stages : particuliers : 500 €   / formation permanente : 750 €
N° de formation professionnelle : 11 75 04970 75.

Informations & inscriptions
atelierlespinceaux@free.fr   /   www.lespinceaux.org
01 45 41 00 06 – 16 rue Francis de Pressensé – 75014 Paris