25-26 novembre

Comment apprivoiser et déclencher le processus créatif ? Quelles conditions à la création? Vous « expérimenterez » la matière, lors de ce week-end, dans une approche sensorielle ou maîtrisée, à mains nues ou outillées. Cela, dans une position éveillée à ce qui vous entoure, dans une disponibilité à ce qui advient, un regard sans jugement, avec une sensibilité ouverte aux objets, aux matières, qui n’ont plus rien de si ordinaire…

Il s’agira de donner corps au matériau, dur ou mou, liquide ou compact ; de le mettre à l’épreuve d’une tension, l’étirer, l’élever, le verticaliser ; l’amasser, l’agglomérer, le nouer, l’envelopper…;  de provoquer une forme avec des matières passives ou têtues, en se laissant impressionner par son état de matière, afin que s’impriment dans l’espace quelques prises de corps, volumes mouvants ou stables.

Matériaux linéaires : laine, fil de fer, chambre à air…
Matériaux surfaces : grillage, tissus, bande plâtrées…
Matières : argile, plâtre, savon, mousse…

Pour tous ceux qui souhaitent :
·
 découvrir leurs langages plastiques,
· ressourcer, vivifier leurs recherches plastiques,
· re-trouver quelques espaces de sens aux enjeux psychiques que convoque l’art du faire plastique.
· professionnels (psychologues, éducateurs, infirmiers, psychanalystes, enseignants, travailleurs sociaux, plasticiens, intervenants artistiques, etc.) ou non professionnels.