pdfBrochure formations courtes 2016-17
pdfFiche d’inscription

Journées Cliniques

Théorie et clinique de l’art-thérapie

 // Jeudi, 10h à 16h30

Des professionnels utilisant la médiation partagent leurs expériences et leurs théorisations, en deux temps :
le matin : éclairages théoriques sur les problématiques cliniques rencontrées,
l’après-midi : présentations cliniques, vidéos et films d’atelier comme support de réflexion sur les dispositifs proposés et les modalités de prise en charges.

______________________________________________________________________________________

Le paradoxe adolescent : ou comment se séparer en restant le même

// 6 octobre

Nous aborderons au cours de cette journée la problématique adolescente en lien avec le monde d’aujourd’hui. Confrontés à des adolescents dont les symptômes sont le plus souvent liés à des conflits intrapsychiques, familiaux, sociaux (anorexie, dépression, troubles des conduites, violence…), nous aborderons les origines possibles de ces conflits et leurs différents modes d’expression. Nous tenterons de proposer des réponses et en quoi une prise en charge art thérapeutique en atelier peut s’avérer pertinente (cadres, dispositifs, matériaux). Le propos sera illustré par des vignettes cliniques, des témoignages de professionnels, d’ados, photos, vidéos.
Marie Claude OZIOL, art-thérapeute, intervenante auprès d’adolescents, à Clermont Ferrand.

 ______________________________________________________________________________________

Art-thérapie et personnes âgées

// 24 novembre

Le vieillissement peut s’accompagner de pathologies, mais également d’un sentiment de fragilité morale et/ou physique. La perte des capacités mnésiques, cognitives, motrices, la solitude, les démences, sont autant de problématiques qui peuvent créer un état de souffrance chez la personne âgée.
Nous présenterons comment un atelier d’art-thérapie, dans des maisons de retraites médicalisées, peut offrir un espace de rencontre où la personne âgée peut exprimer ses angoisses, ses peurs, ses souvenirs, ses envies… se sentir vivante jusqu’au bout de sa vie.
Nathalie ASSUIED, psychologue et Gabriela PISANO, art-thérapeute, intervenantes en maison de retraite.

 ______________________________________________________________________________________

Architecture et psychose : espace et structure

// 12 janvier

Une médiation clinique n’est pas donnée d’emblée. C’est avant tout une rencontre – nécessaire – avec l’objet, celui qui vous met au travail, qui insiste, qui vous anime, au point de mobiliser en vous, à chaque fois qu’il se présente, un désir de savoir. La construction de tout dispositif clinique s’inscrira dans cette démarche, sans cesse interrogée.
A partir d’un objet culturel – l’Architecture – il s’agira de montrer comment le dispositif clinique de cet atelier se construit au fur et à mesure, s’invente, avec chaque problématique adolescente rencontrée.
Claude GARNEAU, psychanalyste, psychologue à l’Aide Sociale à l’Enfance, en CMPP, créateur et animateur d’un atelier « Architecture et constructions » à l’hôpital de jour du Centre Etienne Marcel.

 ______________________________________________________________________________________

Création plastique et géométries psychiques

// 9 mars

L’image ne suffit pas à faire un corps, créer son vocabu-laire plastique pour donner un lieu où l’ambivalence et la réversibilité des formes, des fonctions des attributs sexuels peuvent infléchir autrement la courbe d’un dedans-dehors. L’objet plastique est une tentative de négocier la phobie de l’espace du dedans et le vertige de l’extérieur. De la jeune fille à la femme, en passant par le travail d’artistes tel que celui d’Annette Messager et Louise Bourgeois, nous allons suivre le travail singulier du féminin, où s’affole l’excès et le vide. Et si l’acte de création était ce tour de passe-passe, faire apparaître et voiler dans le même mouvement ? Et si le désir féminin était de celui de circuler dans l’univers des signes et des représentations en n’y effrayant ni les hommes ni les femmes ?
Christelle LACOMBE-CAILLET, plasticienne art-thérapeute auprès d’adolescents en hôpital de jour et d’adultes.

______________________________________________________________________________________

Psychiatrie adulte et art-thérapie

// 20 avril (date à confirmer)

Au travers de la présentation de deux ateliers très différents dans leurs dispositifs, deux art-thérapeutes intervenant en psychiatrie adultes partageront leur expérience. La journée permettra de réfléchir à la manière singulière dont chaque art-thérapeute pense et travaille au sein de son atelier, en fonction des attentes de l’institution, du public, des équipes. Des vignettes cliniques et une étude de cas étayeront le propos.

Marie PICHOT-PERRIER, art-thérapeute en psychiatrie adulte en CATTP.
Isabelle VEDRINE, art-thérapeute et psychologue au pôle de psychiatrie adulte de l’hôpital d’Orsay, secteur Palaiseau.

______________________________________________________________________________________

Adolescences et psychoses : se voir et s’entendre

// 1er juin  (date à confirmer)

A partir de l’analyse d’un dispositif matériel et psychique d’atelier vidéo qui permet de se voir et s’entendre, nous chercherons à comprendre comment, dans d’autres cadres et dans d’autres situations, nous pouvons aider nos patients à construire une réflexivité psychique et un narcissisme positif constitutifs d’un sujet.
Guy LAVALLEE, créateur et animateur d’ateliers thérapeutiques utilisant l’image en hôpital de jour, psychanalyste, auteur de L’enveloppe visuelle du moi.

______________________________________________________________________________________